Ce jeudi soir en direct de Léman Bleu, le Servette FC Chênois Féminin a été sacré « Équipe féminine de l’année » lors de la cérémonie de la Nuit du Sport Genevois 2021. De son côté, la jeune Ines Sebayang ne remporte malheureusement pas un trophée en tant qu’espoir féminin genevois.

À quelques minutes de fouler la pelouse de l’Allianz Stadium de Turin pour affronter la Juventus en Ligue des Champions, les joueuses d’Éric Séverac ont du – à nouveau – fêter leur titre mérité à l’échelle du Canton de Genève. Prévenues en début de semaine par l’ancien de la maison Léman Bleu Brian Wakker, elles ont exulté de joie sur le terrain de la Fontenette en apprenant la nouvelle. La Genevoise et mythique joueuse Sandy Maendly a rappelé aux personnes suivant la cérémonie sur place ou en direct que ce résultat est le fruit de beaucoup de sacrifices réalisés par ses coéquipières, quelques peu émoussées de ce début de championnat joué en parallèle de la plus grande compétition européenne.

À Genève, Salvatore Musso s’est chargé de réceptionner le trophée des mains du journaliste sportif officiant désormais à la RTS. Incontournable au club en tant que secrétaire général mais aussi dans le développement du sport féminin, cette récompense est due en grande partie grâce à ce grand Monsieur du football genevois.

L’exploit du SFCCF est d’autant plus intéressant puisque le club était en lice face à deux équipes performantes du Canton, à savoir Genève Élite Basket (finaliste de la Coupe Suisse) et Genève Volley. Il s’en est d’ailleurs fallu de peu pour faire le doublé puisque la jeune Ines Sebayang (16 ans) n’a pas séduit le jury malgré son premier contrat professionnel signé au Servette et son record de précocité pour un match joué en Ligue des Champions féminine. Elle doit s’avouer vaincue par plus forte qu’elle, la joueuse de tennis Sebastianna Scilipoti s’étant notamment distinguée à l’US Open Junior.

Photo d’Adrien Schweizer pour Servettiens.ch

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR