Après une victoire à Lugano, bien plus durement acquise que celle en coupe, les Servettiennes reçoivent le FC Luzern Frauen, actuelles 4ème de Ligue Nationale A. Comme lors de leur dernier match à domicile face aux BSC YB-Frauen, les Grenat disputeront samedi à 16h30 leur rencontre au Stade de Florimont.

La rencontre :

L’équipe emmenée par Éric Séverac marche sur la LNA, en effet après 9 rencontres elles prennent place sur la plus haute marche du podium. Bien qu’elles aient un match de plus que leurs poursuivantes (Basel et Zürich, qui s’affronteront à la fin du mois), elles restent sur une splendide série de 8 rencontres sans défaite. Leur seul mauvais pas date du 17 août et une défaite dans la capitale helvétique. Revanche fût prise lors de la dernière rencontre à domicile, puisqu’elles disposèrent des Bernoises sur le score de 2-0. Il y eut certes ce léger accrochage sur la pelouse du Stade de Balexert pour le choc au sommet contre le FC Bâle. Avec 23 buts marqués, le SFCCF a la chance de compter sur une armada assez offensive (2ème meilleure attaque) avec des joueuses comme Maeva Sarrasin (5 réalisations) ou Léonie Fleury (4 buts). La défense est tout autant excellente et ce grâce à l’excellent mercato d’été qui fit notamment venir la gardienne numéro 1 de l’Équipe de Suisse, en la personne de Gaëlle Thalmann. Elle reviendra d’ailleurs avec le sourire puisqu’elle n’a toujours pas encaissé de but avec la sélection nationale en qualification pour l’Euro et une splendide victoire 6-0 à Schaffhouse face à la Roumanie. Les joueuses surfent donc sur cette vague d’invincibilité et de très bonnes performances sur le terrain pour terrasser la formation de Suisse Centrale. Elles peuvent même s’inspirer de leurs homologues masculins qui se sont imposés le weekend dernier sur la pelouse de la Swissporarena. Elles pourront aussi se remémorer leur match de la 3ème journée qui les avaient vues renverser les lucernoises après avoir pourtant été menées au score par deux fois. Une victoire pour les Servettiennes est d’autant plus importante qu’elles se déplacent le weekend prochain à Zürich qui occupe actuellement la 3ème place avec 3 points et 1 match de retard, donc en embuscade.

L’adversaire :

Les Lucernoises se déplacent à Genève dans la peau de l’outsider, puisqu’elles se classent quatrième avec 13 points. Leurs derniers résultats sont assez mitigés puisque depuis la dernière rencontre entre les deux équipes, elles ont connues 3 victoires et 3 défaites assez logiques face aux Bâloises et les Zurichoises. Les Servettiennes peuvent se réjouir car sur leurs 3 derniers matchs en dehors de leurs terres, les Bleu et Blanc se sont inclinées à chaque fois. Cependant, elles ont déjà réussies à tenir tête à une équipe du trio de tête, lors de la première journée, elles mirent en échec le FCB sur le score de 3-3 (on pourra considérer ce résultat comme une demi-performance, car elles menaient 3-0 à 10 minutes du terme de la rencontre) et ont obtenu plus récemment deux probantes victoires lors de la réception de Lugano (8-0) et des BSC YB Frauen (2-1). Elles pourront notamment compter sur une Irina Pando en feu depuis ce début de championnat, puisqu’elle a déjà 10 réalisations à son compteur en 9 rencontres, ce qui en fait la meilleure buteuse de LNA.

Le dernier match :

Moins de 24 heures après l’euphorie de la promotion du Servette FC en Super League, les homologues féminines accueillaient sur cette même pelouse du Stade de Genève leurs poursuivantes directes au classement, le FC Lucerne. Actuelles troisièmes du championnat à seulement cinq matchs du terme et cinq points de retard derrière Lugano, les Servettiennes avaient encore l’opportunité de s’emparer de la deuxième place et pourquoi pas espérer obtenir un ticket pour la Ligue des Champions la saison prochaine. Un objectif qui dépassa clairement les attentes de maintien affichées en début de saison par le coach Éric Séverac.

Malgré un début de match maîtrisé, les Servettiennes se font surprendre par Brütsch qui se charge de marquer dans le but vide (14e, 0-1).

Fortes de la confiance actuelle, les Grenat poussent et finissent par trouver la faille. Sur un centre de Tufo, Jakupi reprend le cuir et remet les deux équipes à égalité. Les filles d’Éric Séverac continuent sur leur lancée après ce but et leur domination va être concrétisée. 35e minute de jeu, Sandy Maendly est au coup-franc et met le ballon dans le box. Serrano a bien suivi et dévie le ballon dans les filets. (35e, 2-1)

La joie est de courte durée dans le camp servettien puisque Lucerne bénéficie d’un penalty trois minutes plus tard. Brütsch, toujours à l’affut, profite d’une mauvaise passe en retrait de la défense genevoise pour devancer Castro qui ne peut éviter la buteuse lucernoise et commet une faute de dernier recours. Une erreur qui coute cher à la formation grenat puisqu’elle permet à son adversaire de revenir à hauteur alors qu’elle était parvenue à prendre la maîtrise du match (38′, 2-2).

Un début de seconde mi-temps laborieux permet aux Lucernoises de mettre le 3-2 sur une énième hésitation de la défense grenat. Malheureusement et, malgré quelques barouds d’honneur de Duclos ou Serrano, le score n’évoluera pas et les visiteuses, très bien organisées, remportent une victoire précieuse.

Servette Chênois s’incline donc par la plus petite des marges alors qu’il avait pourtant réussi à prendre la main sur son adversaire en première période.

Article écrit par Marc Schweizer

Crédits Photo : Fenoh Avotra

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial