La Coupe de Suisse féminine est de retour ce week-end sur les pelouses suisses et c’est sur une pelouse tessinoise, dans la petite commune de Balerna proche de Chiasso, que se déplaceront ce samedi 30 Novembre à 16 heures les joueuses du Servette FC Chênois Féminin.

La rencontre :

Le Tessin est un canton qui réussit plutôt bien pour l’instant à Servette, puisqu’elles se sont imposées lors de leurs deux déplacements du côté de Lugano dans le cadre de la Coupe de Suisse une première fois puis pour le championnat une semaine après. De plus, elles pourront s’inspirer de leur éclatante sortie au Heerenschürli de Zürich qui a vu les genevoises s’imposer de façon spectaculaire en inscrivant un total de 5 réalisations à la gardienne Livia Peng. Servette pourra d’ailleurs compter sur le retour en forme de leur attaquante, qui revient d’une blessure au pied, Léonie Fleury qui, à peine rentrée en cours de jeu, inscrivit un doublé aux championnes en titre. Le regard se doit de se tourner vers l’avenir et non sur le passé. Bien qu’elles engrangent les victoires, l’équipe emmenée par Éric Séverac va maintenant se concentrer sur ce match face à une modeste formation de 1ère ligue (la dernière) si elles souhaitent atteindre les demi-finales et ainsi viser une participation en finale, chose qu’elles n’avaient pu réussir en 2018. Pour l’instant le parcours se passe à merveille mais il faudra somme toute se méfier car la magie de la coupe permet souvent aux petits poucets de créer l’exploit et faire déjouer favori.

L’adversaire :

Le Sport Club Balerna est né en 1926 à l’initiative de quelques jeunes s’apercevant qu’il leur manquait quelque chose à faire le dimanche. Cette volonté de se rejoindre entre amis pour faire du football leur tenait tant à cœur. Bien que leur programme de travail comprît également d’autres activités comme l’athlétisme et la gymnastique, les manques de moyens et d’équipement empêchèrent leur réalisation. Le club basa ses quartiers dans un restaurant et ne perd pas de temps à lancer une équipe. En l’absence de terrain de jeu et dans l’attente d’une affiliation avec la Fédération du Tessin (FTC), le club commença sa série par plusieurs matchs amicaux contre des clubs de la région. Alors que les couleurs du club devaient être le jaune et le noir, le club dans l’urgence de jouer leur premier match amical commandèrent pour l’occasion 10 maillots noir et bleu, les seuls disponibles, tandis que le gardien doit résoudre le problème par lui-même. Un choix forcé mais sans doute spécial, à tel point que les couleurs noir-bleu ne sont plus abandonnées et restent le symbole de l’une des sociétés les plus traditionnelles du football régional.

Les joueuses d’Andrea Donini ressemblent sur un point aux Servettiennes, au niveau de leur forme actuelle. Avec 11 victoires en 11 rencontres, les tessinoises font le plein de points dans ce deuxième groupe de 1ère ligue. Les Saint-Galloises du FC ST. Gallen-Staad 2, seule équipe pouvant leur poser des problèmes, accusent un retard de 3 points suite à leur défaite survenue chez elles sur le score de 2-3. Elles ont actuellement une attaque étincelante avec 33 buts soit une moyenne de 3,3 buts/match.  Il faudra malgré tout se méfier de ce petit club des montagnes tessinoises puisqu’elles ont malgré tout infligé deux lourdes défaites sur leur pelouse (5-0) au FC Luzern Frauen et au FC Schlieren (2-0), qui végètent pourtant en LNB.

Suivez-nous

nous joindre

079 532 22 66

webmaster@servettiens.ch

Contactez-nous

2 + 6 =

2019 © Servettiens.ch, tous droits réservés