La saison 2010-2011 restera sans doute gravé dans l’histoire du Servette FC, lors de cette fameuse saison, Servette et ses supporters vont passer par tous les états d’âmes. Alors que nous sommes au mois d’Avril, Servette est largement distancé par Lugano et Vaduz, la promotion semble alors n’être qu’un doux rêve pour les « grenat » mais c’était sans compter sur un incroyable retournement de situation qui verra Lugano et Vaduz s’écrouler dans la dernière partie du championnat tandis que Servette enchaine les victoires et va même avoir l’occasion de prendre la première place lors d’un match à Locarno contre une équipe qui se bat alors pour sa survie en Challenge League.

Et pourtant à la surprise générale, Servette va s’incliner au Tessin sur le score de 3-2, laissant la première place à Lausanne qui va monter directement en Super League sans passer par la case barrage.

Les barrages justement, Servette ne va pouvoir y accéder que lors de l’ultime journée face à Yverdon. En difficulté face aux Vaudois, les Genevois doivent attendre la seconde mi-temps pour faire la différence grâce à l’éternel Vitkieviez et au valeureux M’Futi. Servette n’a pas été bon mais peu importe, l’équipe va bel et bien pouvoir disputer les barrages face à Bellinzone qui a terminé 9ème du championnat de Super League.

Le match aller se déroule à Bellinzone, après quelques instants c’est la stupéfaction dans le camps grenat, Lustrinelli est fauché dans la surface sur une sortie hasardeuse du portier Gonzalez ce qui provoque un penalty. Mauro Lustrinelli s’avance frappe et rate son penalty ! La suite de la rencontre sera très tendue et va connaitre un incroyable dénouement avec un but de Pergl lors des dernières minutes de jeu, tout va donc se jouer à Genève quelques jours plus tard pour un match qui va être électrique…

Ce ne sont pas moins de 23’000 personnes qui garnissent les gradins du Stade de La Praille, les conditions de l’exploit sont là, le public est prêt à exploser et lorsque De Azevedo ouvre la marque sur un coup franc c’est toute une région qui chavire dans un incommensurable bonheur, peu avant la mi-temps Rüfli dépose le ballon sur la tête de Baumann qui entrouvre la porte de la Super League à Servette, c’est du délire ! Comme si cela n’était pas suffisant, Servette va inscrire un troisième but toujours par le déchainé Baumann qui place une fois de plus sa tête sur un corner, Servette mène 3-0 et cette fois c’est certains, Joao Alves et ses hommes vont monter en Super League.

Néanmoins la blessure du héros Baumann va tout compliquer et Servette va reculer permettant ainsi à Bellinzone d’inscrire le 3-1 par Lustrinelli. La joie laisse place à un terrible stress dans les tribunes, car si Bellinzone inscrit un second but, ce sera alors l’ACB qui sera en Super League.

Les minutes passèrent et malgré quelques occasions chaudes Servette va tenir son os en terminant le match à 11 contre 9, va s’en suivre une fête mémorable, un envahissement de terrain, le tour du stade entamé par le président Pishyar et surtout des souvenirs pleins la tête, des souvenirs qui font de ce 31 Mai 2011 une date spéciale pour les amoureux du Servette FC.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR