5e et dernier match de préparation pour les servettiens face à un OL qui lui joue sa première rencontre de la saison, avec l’occasion de terminer la préparation avec un bilan positif. Un stade assez bien garni, un temps superbe, des Bad Gones qui étaient du déplacement, que demander de plus ?

Un Servette FC qui prend les commandes du match avec une ouverture du score au bout de 120 secondes de jeu. Belle triangulation entre Sauthier, Wüthrich et Stevanovic qui centre pour la tête de Koné qui ajuste Lopes. Le début d’une bonne période genevoise de 20 minutes où tour à tour Sauthier puis Tasar vont mettre à contribution le gardien lyonnais sans doubler la mise.

Côté adverse, le dernier troisième de L1 montre quelques difficultés à inquiéter Frick malgré une bonne possession, jusqu’à la 25e lorsque Kenny Tete frappe la barre. On sent que l’OL va passer l’épaule mais sur une relance hasardeuse de la défense française, Cognat récupère puis sert Tasar qui pique son ballon pour le break. 2-0 à la mi-temps, on ne pouvait demander mieux.

Au retour des vestiaires, Lyon change totalement sa composition et cela se ressent dès le début au niveau de la fraîcheur. Les Grenat jouent plus en contre en laissant le ballon à leurs opposants, ils obtiennent quelques belles occasions qui auraient dû mieux aboutir. Le jeu se déroule principalement dans la moitié de terrain helvétique. Toutefois la domination est stérile. Puis arrive la 78e minute où Lyon obtient un penalty pour une faute de main de Sauthier apparemment (ou une faute d’Ondoua). Terrier prend Jérémy à contre-pied et relance le suspense. 

Les Lyonnais poussent pour égaliser et sont proches d’y parvenir mais Frick détourne joliment l’envoi de Gouiri. Servette aura tout de même la dernière occasion sur coup de pied arrêté mais la reprise de Rouiller est stoppée par le gardien suisse du septuple champion hexagonal, mais il y avait hors-jeu de toute manière.

Bilan des courses pour cette victoire : le Servette de Genève (tel est le nom du club du côté de la Gaule) semble être prêt pour le déplacement à Berne, l’engagement physique était là. La 2e période fut un bon test pour le match face au champion en titre car on a pu constater que le néo-promu pouvait subir tout en opérant en contre. Néanmoins, il faut relativiser cette victoire car Lyon a aligné une équipe B voir C et que la grande majorité des cadres n’avaient pas repris mais on peut clairement espérer un résultat le 21 juillet prochain du côté du Stade de Suisse !

Alexandre Rossignol

Olympique Lyonnais – Servette FC 1-2 (0-2)

Stade Pierre-Rajon, Bourgoin-Jallieu. Environ 5000 spectateurs. Buts : 2e Koné 0-1, 33e Tasar 0-2, 78e Terrier (pénalty)

OL (1ère mi-temps) : Lopes; Tete, Marcelo, Denayer, Marçal; Thomas, Cheikh, Y. Fekir; Cherki, Kitala, Pintor.

OL (2ème mi-temps) : Racioppi; Augarreau, Drame, Yanga Mbiwa, Deyonge; Mendes, Lucas, Ndiaye; Terrier, Fofana, Gouiri.

Servette : Frick; Sauthier, Rouiller, Sasso (60e Routis), Severin (83e Gonçalves); Cognat (85e Mfuyi), Ondoua (79e Imeri); Stevanovic, Wüthrich (60e Schalk), Tasar (69e Cespedes); Koné (85e Antunes).

Appelez-nous