Servette vient d’officialiser la signature de Dimitri Oberlin. Beaucoup le connaissent grâce à son but contre le Benfica en Champions League. Une signature intéressante mais certains restent perplexes quant à son talent. Retour donc sur ses statistiques.

Dimitri Oberlin a une jeune carrière mouvementée, ayant déjà connu huit clubs en tant que professionnel, Servette sera donc bien son neuvième à bientôt 24 ans.

Mais plutôt que de parler de son parcours atypique parlons brut, parlons statistiques.

Sa carrière débute vraiment lors de la saison 2015/2016, à même pas 18 ans, même s’il a déjà disputé quelques minutes à 16 ans (!) sous le maillot du FC Zürich en 2014/2015. Il effectue le début de saison avec le RB Salzburg et joue les 5 premiers matchs tout en marquant déjà un but. Il est vite prêté en 2ème Division autrichienne au FC Liefering. Il y jouera jusqu’en novembre 2015 avant de revenir à Salzburg, pour y être à nouveau prêté pour la fin de saison, de mars jusqu’à fin avril 2016. Avec Liefering, c’est donc 9 matchs (502 minutes) pour 1 but et 2 passes décisives. Avec Salzburg, en Bundesliga, c’est 3 buts et 3 passes décisives en 12 matchs (440 minutes).

Lors de la saison 2016/2017, encore prêté par le RB Salzburg à Rheindorf Altach, il marque 9 buts et 3 passes décisives en 20 matchs en Bundesliga autrichienne. Tout cela en 6 mois et à 19 ans, il fût vite rappelé de son prêt par Salzburg. Un retour de prêt qui ne se passa pas très bien, seulement 5 matchs avec 1 but.

En 2017/2018, il est prêté au FC Bâle et commence à se faire remarquer. Cette saison-là, c’est 5 buts en 26 matchs de Super League. Mais c’est aussi cette saison où il marque la bagatelle de 4 buts en Champions League, la plus grande des compétitions, en 8 matchs.

Pour sa saison 2018/2019, il est définitivement acquis par les Rhénans mais il joue très peu et ne marque aucun but sur la première partie de saison en Super League. Il jouera que des bouts de matchs pour un total de 313 minutes jouées. Il est donc prêté en Serie A à Empoli pour la deuxième partie de la saison. Mais là aussi, bouts de matchs, zéro but et 165 minutes sur le terrain. Une saison à oublier.

Direction la Belgique cette fois pour jouer au Zulte-Waregem pour la saison 2019/2020, où il ne connait que 6 titularisations pour 18 matchs au total, 2 buts et une passe décisive. Revenu en fin de saison à Bâle après la pause du Coronavirus, il ne dispute que 196 minutes en 6 rencontres pour une maigre passe décisive.

Lors de la saison suivante, laissé au placard par les Rotblau, il est alors recruté par la deuxième équipe du Bayern de Munich, en 3ème Division allemande. Avec un total de 12 matchs, dont 4 comme titulaire et 1 seul but, ce ne fût là non plus pas une grande réussite.

Si on prend les statistiques de son début de carrière, c’est donc 25 buts et 10 passes décisives en 138 matchs (6’581 minutes jouées). Pour un ratio de 0.36 but par match et 0.14 passe décisive par match.

NB : Nous avons expressément pris que les statistiques en championnat, car elles nous semblent plus pertinentes. Nous espérons qu’un environnement stable et plus sain lui permettra d’améliorer ses statistiques et de retrouver un certain talent qu’on lui prédisait au début de sa carrière.

Si vous voulez plus de statistiques sur Dimitri Oberlin, vous pouvez cliquer ici.

Vous voulez encore plus d’analyse ? On vous a concocté celle de Sion-Servette à retrouver ici.

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR