Jeudi 16 décembre aux environs de 23 heures, l’arbitre de la partie sifflera la fin de l’épopée européenne du Servette FC. Elles repartiront certes de Turin les mains vides, la qualification étant malheureusement impossible, mais avec une solide expérience et de nombreux enseignements acquis dans ce groupe A de l’UEFA Women’s Champions League.

Le baisser de rideau

Le Servette FCCF se déplace pour la dernière fois de la saison pour une rencontre de Champions League. Alors que le match était censé avoir lieu du côté d’Alexandrie, une ville à plus de 90 kilomètres de Turin, nos joueuses auront la chance de fouler la pelouse de l’Allianz Stadium résidence principale de l’équipe masculine. Alors qu’elles ont joué dans de modestes stades, tandis que leurs opposantes ont pu jouer dans le stade de Genève, elles ont enfin tous les honneurs et l’opportunité de jouer dans une enceinte digne de ce nom avant de retourner dans leur routine du championnat et de la Coupe de Suisse. Les Grenat connaissent bien la ville italienne de Turin puisqu’elles ont déjà affronté le club local à deux reprises en match amical. Malheureusement, le Juventus Center n’a jamais souri au club genevois car c’est bien deux revers consécutifs qui en sont ressortis (4-0 puis 3-1 le 31 Juillet 2021). Cette fois-ci, une odeur de revanche traîne dans l’air et ce sera même l’occasion de faire table rase en s’imposant dans l’enceinte principale des Bianconeri avant de prendre des vacances bien méritées jusqu’à la réception de Zürich le 5 février 2022.

Obtenir la deuxième place

Alors que le Servette FCCF a pu profiter de la pause hivernale en Suisse pour se reposer un minimum après leur défaite 3-0 survenue à domicile face à Wolfsburg, le club transalpin a affronté l’AC Milan, cinquième de Série A. La victoire contre les Milanaises sur le score de 5-2 permet à la Juventus de continuer leur série de 11 victoires consécutives en autant de matchs et garder une avance de huit points sur le premier poursuivant, l’AS Rome. Cette ultra domination en championnat permet donc à la Vieille Dame de recevoir le club genevois en toute confiance et ce alors que l’enjeu reste important. En effet, la Juventus et Wolfsburg sont tous deux à égalité de points (8) mais le premier garde un net avantage de qualification sur le second qu’elles ont battu (0-2 le 18 novembre). Bien que les Grenat puissent jouer un minimum les trouble-fêtes, le club allemand doit s’imposer à domicile face aux Anglaises ou au moins obtenir un point en cas de victoire genevoise. Peut-être enfin l’occasion pour le quadruple vainqueur du Scudetto de prendre les devants sur la scène internationale, après trois éliminations consécutives en seizième de finale face à Brondby, Barcelone et Lyon ? Bien que le résultat ait une forte probabilité de correspondre à celui réalisé à Genève (0-3 pour la Juve), les Servettiennes ne se déplacent pas à l’Allianz Stadium ce jeudi à 21 heures pour faire du tourisme mais bien pour représenter le maillot grenat et pourquoi pas ouvrir leur compteur but.

Dans tous les cas, merci à vous, nos joueuses, pour cette aventure et d’avoir défendu avec brio le maillot que vous portez !

Photo d’Adrien Schweizer pour Servettiens.ch

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR