On dit souvent qu’il faut se méfier d’une équipe en crise, que celle-ci n’est que plus redoutable lorsqu’elle est dos au mur. Alors que certains parlaient de possible passation de pouvoir entre le FCZ et le Servette Chênois, la rencontre d’hier a montré que les Servettiennes n’auront pas la tâche facile pour aller décrocher ce titre de champion.

Choc au sommet ce samedi du côté de Zurich entre l’équipe locale et le leader, un match pour revenir à trois points pour les locales et pour mettre l’adversaire à neuf points pour Servette. Surprise dans le onze de départ : le coach Sévérac décide de se passer de Sandy Maendly et Thaïs Hurni, surprenant vu le calibre de l’adversaire. Le début de rencontre est timide des deux côtés, avec quelques mini-occasions de part et d’autre sans inquiéter les deux gardiennes. Gaëlle Thalmann sera la première à intervenir en interceptant un centre de la capitaine Humm qui aurait pu finir au fond des filets. On se dirige vers un nul à la mi-temps lorsque à la 40ème minute, Laura Tufo intercepte une passe adverse et lance directement Sarrasin dans la profondeur. La capitaine Grenat ne se fait pas prier et ajuste la dernière rempart adverse du pied gauche. Les genevoises auraient pu aggraver la marque juste avant le thé mais Serrano voit son lob être stoppé par Stutz. Le tournant du match ?

Peut-être bien, car dès le retour des vestiaires, les zurichoises vont de suite remettre les compteurs à zéro à la 49e lorsque Fabienne Humm, bien servie par Barla Deplazes, croise sa frappe et égalise à un but partout. C’est une autre équipe du FCZ qui est revenue sur le terrain et qui asphyxie les romandes et c’est encore Humm qui sera proche de donner l’avantage à ses couleurs mais sa frappe à la 55e minute heurte le montant gauche. Ce ne sera (malheureusement) que partie remise pour l’internationale suisse qui, d’une tête plongeante sur un centre de Stierli, inscrit le but de la victoire pour le FC Zürich Frauen. Le SFCCF tentera le tout pour le tout mais sans réussite, finissant même à dix suite à l’expulsion de Gillioz. Servette tombe pour la première fois depuis une année et il n’y avait qu’à voir la joie des locales qui prennent leur revanche de la saison denière. Il faudra vite oublier ce revers et ce dès la semaine prochaine à Bâle.

FC Zürich Frauen – Servette FC Chênois Féminin 2-1 (0-1)

Heerenschürli, 193 spectateurs.

Buts : 40e Sarrasin 0-1, 49e Humm 1-1, 78e Humm 2-1.

FC Zürich Frauen : Stutz – Baumann, Lempérière, Fischer, Stierli – Moser, Ramseier – Deplazes (91e Gubler), Dubs (75e Hamidi), Piubel (84e Andrade) – Humm (cap.). Entraîneur : Ivan Dal Santo.

Servette FC Chênois Féminin : Thalmann – Soulard, Abbé, Di Pasquale (68e Hurni), Spälti – Gillioz, Serrano, Sarrasin (cap.) – Tufo (59e Lagonia), Peiro (82e Arfaoui), Fleury. Entraîneur : Eric Sévérac.

Avertissements : 16e Lampérière, 57e Tufo, 64e Gillioz, 71e Soulard, 85e Baumann.

Expulsion : 89e Gillioz (second carton jaune).

Le résumé vidéo de la rencontre :

+++ HIGHLIGHT-VIDEO +++FC Zürich Frauen – Servette Football Club Chênois Féminin 2:1⚽️ Maeva Sarrasin (1:0)⚽️⚽️ Fabienne Humm (1:1, 2:1)#day7 #axawomenssuperleague #awsl #newera

Gepostet von Swiss Women's Football am Sonntag, 6. September 2020
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR