Pour la première fois depuis 4 ans, les supporters grenat vont pouvoir retrouver ce mythique stade qu’est le Cornaredo. En effet, le Servette FC s’en va affronter dimanche à 16 heures son ami de toujours le FC Lugano dans le cadre de la 16ème journée de Super League.

La rencontre :

4ème victoire de suite pour une quatrième place ? C’est en tout cas sur une excellente série de 3 victoires consécutives que surfent les genevois et ce en faisant chuter tour à tour sur leur pelouse du Stade de Genève les deux meilleures équipes de Suisse. Cette bonne série a permis à l’équipe à la tunique Grenat de prendre de l’avance sur les derniers du classement et ainsi de s’affirmer comme la meilleure formation de Romandie. Le mérite en revient à l’équipe entière mais il faut souligner la solidité de la défense genevoise qui n’a encaissé que 16 buts en 15 rencontres, ce qui en fait la 2ème meilleure défense du championnat. Malheureusement, Alain Geiger devra composer sans son capitaine, M. Anthony Sauthier, qui est lourdement retombé sur l’épaule lors de la réception du FC Bâle. Cette blessure obligera le staff technique à changer, pour la première fois en 3 rencontres, le onze de base des Grenat pour ce déplacement en terres luganaises qui, on l’espère, sera de meilleure facture que le dernier affrontement le 26 septembre dernier (0-0) qui était d’un bien bel ennui mais cela semble de l’histoire ancienne.

L’adversaire :

Du côté des Luganais, les résultats vont du bon au moins bon. Lors des 5 dernières rencontres, ils se sont imposés à 2 reprises à Lucerne d’abord puis la semaine passée à Thoune mais se sont inclinés sur leur pelouse face à St-Gall et Bâle et ont tenus en échec les zurichois. Du côté des statistiques des dernières rencontres, elles sont assez égales 6 buts marqués dont une splendide victoire (3-0) la semaine passée à la Stockhorn Arena mais également 7 buts encaissés dont une large défaite face aux Bâlois (0-3). Malgré ces résultats en dents de scie, ils occupent la 7ème place à 5 points du Servette FC. La paire Rouiller- Sasso devra se méfier de cette équipe tessinoise puisque leurs 16 buts ont été inscrits par 9 buteurs différents, comme Vecsei (milieu central) ; Maric (défenseur central) et Aratore (milieu gauche) qui ont chacun 3 buts à leur actif, ce qui montre que le danger peut venir de n’importe quel bianconero.

D’ailleurs, les Luganais sont encore en lice de l’Europa League et reçoivent jeudi le FC Copenhague. Avec deux nuls et deux défaites, l’équipe de Maurizio Jacobacci a encore de maigres chances de se qualifier pour la suite des événements, mais pour cela devra s’imposer lors des 2 derniers matchs.

Le dernier match :

Ils étaient 5231 à garnir les deux tribunes du Cornaredo le 11 mai 2015 pour la dernière venue du Servette FC au Tessin pour cette rencontre au sommet de Challenge League. Une affluence qui en dit long sur les attentes du public « bianconero » qui croit plus que jamais en un retour parmi l’élite du FC Lugano. Les luganais doivent s’imposer afin de ravir le trône aux servettiens (ils étaient à deux points de leurs adversaires du soir) qui malgré leur première place se retrouvent dans une situation très précaire administrativement parlant, avec en point d’orgue le non-paiement des salaires d’avril au moment du coup d’envoi.

Ce problème aura des répercussions sur le dénouement de la rencontre car ce sont des genevois totalement amorphes et sans envie qui va s’incliner 2-0 sur des réalisations de Rossini et Bottani. Les joueurs de Kevin Cooper étaient-ils déjà au courant de la non-obtention de la licence pour la saison prochaine ? On peut en douter, car même au niveau des stats ce n’était pas la folie des grandeurs (deux tirs au total dans la rencontre). Lugano s’empare donc de la première place et ne la lâchera plus. Quant à Servette, on vous épargnera le dénouement de cette saison…

Article écrit par Marc Schweizer

Suivez-nous

nous joindre

079 532 22 66

webmaster@servettiens.ch

Contactez-nous

1 + 15 =

2019 © Servettiens.ch, tous droits réservés