Après une pause forcée de douze jours pour les Servettiennes depuis leur victoire du côté de l’Argovie face à une vaillante équipe du FC Erlinsbach (0-4), elles retrouvent le chemin des terrains avec un déplacement du côté du Tessin. Ce samedi 17 octobre à 19 heures, elles affronteront la lanterne rouge du championnat, le FC Lugano.

Dans un match de tous les combats entre le petit poucet en la personne du FC Erlinsbach, pensionnaire de 1ère ligue, et le Goliath servettien, c’est bien le favori qui s’imposa 4-0. Cette qualification en huitième de finale et la première place au classement lance donc à merveille ce second tour de championnat. En 7 journées de championnat, elles n’ont déposé les armes qu’à une reprise lors du déplacement début septembre au sein de la capitale économique zurichoise (1-2), et confirment alors leur état de forme de la saison passée avec une avance de trois points sur leurs poursuivantes et championnes en titre. Dernière statistique assez impressionnante: elle concerne le nombre de but encaissé au nombre de 4 (soit 0.57/match) et permet au SFCCF d’être considéré comme la meilleure défense du championnat bien loin des 9 goals concédés (1.28/match) du FC Bâle qui pointe à la troisième marche du podium.

De l’autre côté des Alpes, la forme de l’équipe est bien différente : le FC Lugano n’a pas encore réussi à obtenir le moindre point en sept rencontres avec par exemple une lourde défaite 0-11 lors de la première journée face aux Servettiennes puis dernièrement lors d’un déplacement dans la ville des Brodeurs (0-10). De plus, elles n’ont inscrit que deux buts en ce début de championnat et ces deux maigres réalisations ont eu lieu le 22 août lors d’une défaite à Lucerne (2-4), ce qui veut dire que les tessinoises se sont inclinées à six reprises sur des scores secs. Une très maigre moyenne de 0.28 but inscris en sept matchs lorsque de l’autre côté elles totalisent 47 buts dans leur cage soit une effroyable moyenne de 6 par match, le temps des américaines est bien loin et malheureusement elles vont vite devoir redresser la barre si elles souhaitent se maintenir en Ligue Nationale A et éviter un barrage de relégation la saison dernière leur ayant permis de se sauver in extremis alors qu’elles accusaient déjà un retard de sept points sur la septième place et quatre maigres points obtenus en 16 rencontres.

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR