Grasshopper-Servette 2-4 :  Servette confirme!

Grasshopper-Servette 2-4 : Servette confirme!

performance de haut niveau pour s’imposer 4-2 dans un match marqué notamment par un doublé de Ronny Rodelin (78’ et 90’). Pour sa part,Alex Schalk a inscrit son troisième but en 2022 alors que Kastriot Imeri a transformé un pénalty, oui vous avez bien entendu un pénalty à été accordé à Servette!

LES NOTES DES GRENAT

JEREMY FRICK: 8/10

Rating: 8 out of 10.

Il nous a sorti les parades permettant de maintenir un mince espoir de ramener autre chose qu’une défaite mais ça n’a pas suffit.

Vincent Sasso: 7/10

Rating: 7 out of 10.

Un match correct sans plus, il a tenu le coup face aux attaques des sauterelles, il provoque le pénalty et a mis Servette sur les bons rails

Nicolas Vouilloz 7/10

Rating: 4 out of 10.

Sobre et efficace et il nous aura gratifié d’une bonne performance et il prend de plus en plus d’aisance et de confiance au fur et à mesure des matchs.

Gaël Clichy: 6,5/10

Rating: 5 out of 10.

Moins en verse que lors du match contre YB il a été un peu en dessous par rapport à son rendement habituel.

Moussa Diallo: 7/10

Rating: 7 out of 10.

Il a la moyenne, légèrement moins offensif qu’à son habitude et à été apparement handicapé par une blessure au genou.

David Douline: 7,5/10

Rating: 7.5 out of 10.

Il a démontré qu’il est précieux à la récupération mais lorsqu’il faut être efficace dans la zone de vérité c’est une autre histoire…

Timothé Cognat: 7/10

Rating: 7 out of 10.

Une grosse débauche d’énergie et même si il n’a pas été décisive il demeure un rouage indispensable et possède une qualité technique bien au dessus du lot.

Kastriot Imeri: 7/10

Rating: 7 out of 10.

On attend plus de sa part, il inscrit l’ouverture du score mais n’a pas toujours été bien inspiré à l’image de son coup-franc qui a occasionné l’égalisation de GC sur le contre et a coupé un possible hors-jeu.Tableau des réponses au formulaire Forms. Titre de la question : . Nombre de réponses : Une réponse.

Miroslav Stevanovic 7/10

Rating: 8 out of 10.

18ème passe décisives pour lui, un centre magnifique pour Schalk et un extérieur du pied auront eu raison des espoirs des hommes de Giorgio Contini. hors norme.

Chris Bedia 6,5/10

Rating: 6.5 out of 10.

Volontaire voir même précieux il a parfois être à contre temps même si les qualités sont là il lui manque encore ce petit truc pour prétendre à être une pièce maitresse dans le onze grenat.

Alex Schalk 8/10

Rating: 6.5 out of 10.

Troisième but en 2022, il compense certaines lacunes par une envie de tout les instants et ferme quelques bouches, dont la mienne.

Ronny Rodelin 8/10

Rating: 8 out of 10.

Il sera nominé au prix Puskas pour son but venu d’ailleurs, en espérant que ce doublé puisse lancer sa saison!

Servette-Young Boys 1-0 :  Un Servette héroïque!

Servette-Young Boys 1-0 : Un Servette héroïque!

Servette s’offre le scalpe du champion en titre et remporte son deuxième match de 2022! Auteur d’une première mi-temps de grande qualité, les grenat ont par la suite passé l’essentiel du match à défendre leur petit avantage jusqu’au coup de sifflet final.

LES NOTES DES GRENAT

JEREMY FRICK: 9/10

Il a répondu aux critiques et a tenu la baraque dans ses sorties aériennes ou sur sa ligne! Du haut niveau!

Rating: 9 out of 10.

Vincent Sasso: 7,5/10

On reconnait la qualité d’un homme lorsque ce dernier manque, le défenseur français est le pilier de La Défense centrale et il le montre semaine après semaine!

Rating: 7.5 out of 10.

Nicolas Vouilloz 7,5/10

Très bon match pour le défenseur formé au club, hormis une solidité retrouvée il aurait même pu être décisif sur un coup de tête qui a heurté avec fracas la barre transversale.

Rating: 7.5 out of 10.

Gaël Clichy: 8,5/10

« Il est un peu moins bien en ce moment » soufflait un proche du Servette FC qui doit sans doute préparer un one-man show. Clichy n’a pas été bon il a été tout simplement exceptionnel! À prolonger d’urgence jusqu’au moins 2034.

Rating: 8.5 out of 10.

Moussa Diallo: 7/10

Moins en vue que d’habitude, la latéral droit servettien semble avoir un peu de mal physiquement parlant mais il pourra se consoler en se disant que cette fois, l’arbitre n’a pas eu la « bonne » idée de lui refuser un pénalty, on progresse.

Rating: 7 out of 10.

David Douline: 7/10

Le mec est un espèce de robot qui fait ce qu’on lui demande avec une régularité déconcertante!

Rating: 7 out of 10.

Timothé Cognat: 8/10

Il a d’abord joué très bas avant de progressivement remonter sur le terrain à son poste de relayeur, le foot c’est tout de suite plus simple quand on fait jouer les joueurs à leur bonne place, dingue hein?

Rating: 8 out of 10.

Kastriot Imeri: 7/10

Un peu juste physiquement il n’a pas toujours été bien inspiré mais à défendu lorsque il le fallait et a faillit inscrire un but de légende sur coup-franc en première mi-temps.

Rating: 7 out of 10.

Miroslav Stevanovic 7/10

Auteur de la passe décisive pour Schalk, il retrouve enfin son statut de passeur décisif! En revanche il va falloir qu’on lui explique qu’il a aussi le droit de tirer.

Rating: 7 out of 10.

Chris Bedia 6/10

20 minutes très bonnes et des complications par la suite, faut dire qu’on ne l’a que trop peu servi dans des bonnes conditions.

Rating: 6 out of 10.

Alex Schalk 7,5/10

Il est comme moi pendant l’amour: il fait pas tout juste mais il donne tout! Il glisse le ballon au fond pour le seul but du match, en plus il a l’air hyper sympa.

Rating: 7.5 out of 10.
Lugano-Servette 2-0 :  Comme d’habitude…

Lugano-Servette 2-0 : Comme d’habitude…

Inconsistant et inconstant, Servette s’incline à Lugano (2-0). Un pénalty de Zan Celar peu avant la pause, un autre pénalty curieusement oublié sur Diallo et un dernier but par Aliseda, qui, en toute fin de match vient battre Jeremy Frick, scellant ainsi le sort d’une rencontre où l’efficacité des bianconero et l’incompétence crasse de l’arbitrage aura fait la différence.

LES NOTES DES GRENAT

JEREMY FRICK: 6/10

Hésitant à sortir tout en constatant l’apathie de sa défense, il provoque le pénalty (ouais ça se siffle encore il paraît) avec une sortie peu académique mais aux conséquences terribles.

Rating: 6 out of 10.

Vincent Sasso: 7/10

Il est le pilier de La Défense, son sens de la relance est indispensable lorsqu’il faut faire le lien entre la avec le milieu, n’a perdu que  7 ballons sur 54 joués pour une moyenne de passes réussies de 85%

Rating: 7 out of 10.

Steve Rouiller: 7/10

Pas exempt de tout reproche sur le pénalty accordé, il a cependant été solide dans les duels même s’ il a parfois connu quelques difficultés à la relance.

Rating: 7 out of 10.

Gaël Clichy: 6,5/10

Un match propre comme d’habitude, il propose, il relance mais n’a pas toujours été inspiré lors de ses incursions offensives mais quelle activité sur son côté!

Rating: 6.5 out of 10.

Moussa Diallo: 6/10

Moins en vue que d’habitude, il semble émoussé et se demande peut-être ce qu’il faut faire pour obtenir un pénalty en Suisse quand on porte le maillot de Servette.

Rating: 6 out of 10.

David Douline: 7/10

Il est le milieu qui a le plus touché le ballon et semaines après semaines on comprend pourquoi Servette est allé le chercher! Si seulement on pouvait dire la même chose de toutes nos recrues…

Rating: 7 out of 10.

Timothé Cognat: 6/10

Il a d’abord joué très bas avant de progressivement remonter sur le terrain à son poste de relayeur, le foot c’est tout de suite plus simple quand on fait jouer les joueurs à leur bonne place, dingue hein?

Rating: 6 out of 10.

Théo Valls: 6/10

Il ne fait pas un mauvais match mais le dernier geste manque toujours de justesse, on pense à cette reprise ratée en première mi-temps où aux nombreux coup francs bottés beaucoup trop long et qui a donné des idées à Oberlin lors de son entrée calamiteuse.

Rating: 6 out of 10.

Miroslav Stevanovic 7/10

Même s’ il n’est pas décisif, il monte en puissance mais sa justesse technique peine de plus en plus à compenser son manque de vitesse. Malgré sa petite baisse de forme, il a toujours cette faculté à jouer juste ! Raison pour laquelle il est et restera un titulaire indiscutable!

Rating: 7 out of 10.

Chris Bedia 7/10

20 bonnes minutes et plus rien grand chose.  Il sera à n’en pas douter, un joueur incontournable et indispensable dans le 11 de Geiger une fois son rodage terminé 

Rating: 7 out of 10.

Alex Schalk 6/10

Au moins il essaye, c’est brouillon, c’est sans danger pour l’adversaire mais il ne triche pas mais ne pas tricher c’est pas forcément suffisant pour être titulaire en Super League.

Rating: 6 out of 10.

La VAR 0/10

C’est une caméra cachée de pas siffler de pénos pour Servette? C’était marrant au début mais là ça devient un peu relou…

Rating: 0 out of 10.
Lugano-Servette: Rester au contact

Lugano-Servette: Rester au contact

Peu convaincant face à Lucerne, les servettiens se frottent à une formation Luganaise qui reste sur deux défaite consécutives face au leader Zurichois et aux increvables St-Gallois et qui entendra se relancer devant son public.

Alain Geiger s’est trompé tactiquement lors du match nul obtenu face à Lucerne (1-1), en se privant volontairement de Théo Valls et en alignant un Kastriot Imeri qui ne s’était pas entraîné de la semaine, le coach valaisan a pris des risques en essayant un milieu de terrain composé de seulement deux joueurs (Cognat et Douline). Même si Servette a relevé la tête en deuxième mi-temps mais a aussi concédé l’égalisation en fin de rencontre.

C’est à ce moment-là qu’une caméra pointe Vincent Sasso, on entend le défenseur français incendié son coach « y’avait autre chose à faire! Il fait rentrer 10 défenseurs!», même si sous le coup de la colère on a tous eu des mots, la « scène » laisse penser que l’ambiance dans le vestiaire n’est pas forcément au beau fixe…

Le joueur à surveiller: Jonathan Sabbatini:

Il est un des joueurs cadres, il est hyper important pour Lugano, le club est actuellement en train d’essayer de le prolonger, il aurait eu des touches avec le LS cet hiver et il sera bien entendu à surveiller.

LES TROIS DERNIÈRES CONFRONTATIONS:

25 avril 2021: Lugano-Servette 0-1, 9’ Valls 0-1

1 aout 2021: Servette-Lugano 0-2 Bottani 47’ et Abubakar 49’

31 Octobre: Lugano-Servette 2-1 Imeri 15, Zan Celar 30’ et Sabbatini 78’

En bref:

– Lugano marque le coup avec 1 seule victoire lors des 6 dernières journées mais les «Bianconeri» ont battu les «Grenat» les 2 fois cette saison: 2-0 à Genève, 2-1 au Tessin

– Les Tessinois devront composer sans l’inépuisable Numa Lavanchy (suspendu), le seul de l’effectif qui a participé aux 22 rencontres de la saison. Côté servettien, Théo Valls possède la même particularité: toutefois remplaçant pour la 1ère fois face au FC Lucerne, il délivre l’assist décisif en seconde période (1-1)

– En 2014/15, Lugano et Servette terminaient en tête de la Challenge League, mais le barrage n’existait plus et non seulement le SFC ne sera pas promu, mais au contraire, relégué faute de licence pour la saison suivante, alors que Lugano n’a plus quitté la Super League depuis!

Source: SFL.CH

St-Gall-Servette 5-1 :  La déculottée

St-Gall-Servette 5-1 : La déculottée

Médiocre à tout point de vue, Servette s’incline lourdement à St.Gall (5-1). Si Alex Schalk avait ouvert la marque pour les Grenat (2’), l’embellie n’a été que de courte durée. Victor Ruiz (4’) et Jeremy Guillemenot (9’ et 29’) allaient plonger les Grenat dans le doute et la frustration. L’arbitre allait en effet fermer les yeux sur un pénalty évident sur Diallo (40’) et ainsi renvoyer les deux équipes aux vestiaires avec cette avantage de deux buts pour les St.Gallois. La deuxième mi-temps ne sera que remplissage où Fabien Schubert inscrira un doublé (63’ et 77’).

LES NOTES DES GRENAT

JEREMY FRICK: 7/10

Des difficultés dans son jeu au pied et passif sur les buts, il n’a pas été aidé par sa défense qui avait apparemment décidé qu’il était l’heure de lui faire son bizutage suite à sa nomination en tant que capitaine.

Rating: 7 out of 10.

Nicolas Vouilloz: 5/10

Il aura été à la peine défensivement, se faisant passer aussi facilement qu’un Vaudois sur l’autoroute, décevant.

Rating: 5 out of 10.

Yoan Severin: 5/10

A la finesse d’un semi-remorque et a été préféré à Rouiller, on ne comprend pas trop pourquoi surtout au vu du résultat.

Rating: 5 out of 10.

Gaël Clichy: 7/10

Même dans le désastre il reste digne et efficace. A plutôt fait un bon match en essayant d’apporter quelque chose sur son côté sans pour autant être suivi par ses coéquipiers.

Rating: 7 out of 10.

Moussa Diallo: 7/10

Il obtient la moyenne car quand il se projette il se passe quelque chose, il aurait dû obtenir un pénalty à la 40’ si les mecs de la VAR avait fait son boulot. Néanmoins son imitation de la carpe a été très peu convaincante.

Rating: 7 out of 10.

David Douline: 6/10

Il est devenu un des maillons forts de l’équipe et aurait même pu marquer sur un corner, il a par contre été régulièrement en difficulté même si il n’est pas le pire, coucou Théo.

Rating: 6 out of 10.

Timothé Cognat: 6/10

Très peu inspiré, il a perdu plus de ballons que moi quand j’étais petit, je me souviens encore des hurlements de ma mère mais je crois que je m’égare.

Rating: 6 out of 10.

Théo Valls: 5/10

Une fois encore on ne l’a pas vu hormis une jolie passe pour Görtler qui aura servi Guillemenot pour le 2-1. Bien joué.

Rating: 5 out of 10.

Miroslav Stevanovic 5/10

Un mec qui est largement au-dessus et qui semble être à un stade avancé de dépression, Servette a trouvé son Léo Messi.

Rating: 5 out of 10.

Alexis Antunes 6/10

L’important c’est de participer.

Rating: 6 out of 10.

Alex Schalk 7,5/10

La bonne nouvelle c’est qu’il a marqué son premier but de la saison, la mauvaise c’est qu’on est en février et qu’on est à la 21ème journée.

Rating: 7.5 out of 10.
Servettiens.ch

FREE
VIEW