Tableau Noir GC – Servette : Contini en perturbateur

Tableau Noir GC – Servette : Contini en perturbateur

Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Grasshopper 1.09 (1) – (1) 0.7 Servette FC

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Grasshopper : 9/5

Servette : 10/1

Passes précises : 

Grasshopper  : 333

Servette : 332

Passes précises en zone 3 :

Grasshopper  : 30

Servette : 43

Possession :

Grasshopper  : 53%

Servette : 47%

PPDA (passes permises par action défensives)

Grasshopper  : 7.49

Servette : 7.5

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Contini a tenté de reproduire ce qu’il avait réussi avec le LS lors des derniers affrontement contre les Grenat via notamment un pressing qui nous empêche de développer notre jeu. 7.49 de PPDA c’est bien en dessous de ce que nos adversaires ont l’habitude de nous laisser (14.4 en moyenne). De plus, 47% de possession c’est également en dessous de ce que Servette à l’habitude d’avoir (55%). En omettant les erreurs liées à l’arbitrage car inutile de s’étaler dessus, 1 seul tir cadré et 0.7xG produit ça ne reste pas suffisant pour pouvoir passer l’épaule. Sans le penalty à 0.75xG, GC a produit 0.34xG. Le but de Cognat (0.04xG) est encourageant pour lui car il en tentait peu mais cela prouve surtout que lorsque l’occasion se présente, il ne faut pas hésiter à tenter sa chance même à l’extérieur de la surface. Les gardiens de Super League sont friables de ce genre de tirs et sont tout aussi dangereux même s’ils sont repoussés.

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

Stevanovic a été moins utilisé qu’à son habitude, Contini a sans doute fait en sorte de rendre la tâche difficile au Bosnien. D’ailleurs, on s’aperçoit que les associations Clichy-Antunes-Valls sur le flanc gauche ont été très utilisées car justement le flanc droit était bouché. L’entrée de Rodelin a été intéressante bien qu’il a semble t-il évolué plutôt dans un rôle de milieu. A revoir en pointe dans un rôle de pivot.

Top : Cognat

Pas seulement pour son but mais aussi pour sa constance depuis maintenant quelques matchs et son importance dans le jeu. C’est la rampe de lancement de Servette, toujours orienté vers l’avant et s’il se met à marquer il deviendra un des meilleurs du championnat.

Flop : Sauthier

Il commet la faute sur le penalty obtenu par les Zurichois et il a été pris de vitesse de nombreuses fois.

➡️ Les notes de la rencontre

➡️ L’analyse de Tribune Nord sur le match

Tableau noir Servette-Lucerne : Succès sans contestation

Tableau noir Servette-Lucerne : Succès sans contestation

Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Servette FC 2.17 (4) – (1) 0.33 FC Lucerne

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 19/8

Lucerne : 9/2

Passes précises : 

Servette : 479

Lucerne  : 340

Passes précises en zone 3 :

Servette : 45

Lucerne  : 27

Possession :

Servette : 57%

Lucerne  : 43%

PPDA (passes permises par action défensives)

Servette : 11.24

Lucerne  : 20.37

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Match complet de Servette qui a dominé dans tous les secteurs et les statistiques le montrent. Le bloc était très haut et le pressing a passablement dérangé les lucernois à la relance (11.24 PPDA). D’ailleurs 2 des 4 buts proviennent de ballons récupérés à la suite d’un pressing.

Le retour de Cognat a fait un grand bien à l’équipe, il a su dynamiser l’équipe et créer du danger. Aussi, chose très rare pour être soulignée, il n’a pas fallu beaucoup d’occasions pour marquer des buts mais surtout Servette n’a laissé aucun espoir à son adversaire en gagnant 3-0 dès la mi-temps. D’ailleurs le ratio tirs tentés et cadrés (19/8) est bien meilleur qu’à l’habitude. Les 4 buts sont magnifiques et proviennent de combinaisons à 1-2 touches de balles, de passes en profondeur, dans des intervalles etc.. un vrai régal.

Même si Lucerne a semblé plus faible qu’à son habitude, Servette a fait part d’une prestation très aboutie. Ce match peut être une référence pour la suite de la saison.

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

Servette a dicté le rythme et n’a pas hésité à abuser des passes en défense pour trouver la faille et user son adversaire. Le graphique ci-dessus le montre, Sasso-Rouiller, Sauthier-Rouiller et Sasso-Clichy sont les combinaisons les plus utilisées. Le flanc droit avec Stevanovic a comme souvent été très utilisé.

Top 1 : Stevanovic

Stevanovic est impliqué sur les 4 buts en délivrant 2 assist, 1 but et une avant-dernière passe. 0.37xG, 4 centres, 3 dribbles réussis, 40 passes précises.

Top 2 : Cognat

Cognat a marqué 1 but de la tête et est au départ de nombreuses actions dangereuses. 0.29xG, 2 dribbles réussis, 32 passes précises

Flop : 

Aucun flop dans ce match.

➡️ Les notes de la rencontre

➡️ L’analyse de Tribune Nord sur le match

Tableau Noir Bâle-Servette : Retour sur une déroute

Tableau Noir Bâle-Servette : Retour sur une déroute

Statistiques clés :

xG selon Wyscout: FC Bâle 5.17 (5) – (1) 1.5 Servette FC

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Bâle : 19/10

Servette : 11/3

Passes précises : 

Bâle : 445

Servette : 343

Passes précises en zone 3 :

Bâle : 46

Servette : 25

Possession :

Bâle  : 57%

Servette : 43%

PPDA (passes permises par action défensives)

Bâle  : 13.96

Servette : 32.2

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflète le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Un des matchs les plus compliqués pour Servette depuis son retour dans l’élite. Cognat sur le banc c’est Douline, Valls et Cespedes qui sont titularisés. Dominés dans toutes les statistiques évaluées. Ce qui saute aux yeux, c’est le PPDA (32.2) contre 12 environ en moyenne. Cela signifie que Servette a beaucoup moins pressé qu’à son habitude. Le peu de passe dans la zone 3 (25) ainsi que les 3 tirs cadrés n’ont pas vraiment permis aux Grenat de se montrer dangereux. Servette a montré de nombreuses lacunes dès que les Bâlois se rapprochaient des buts. Les Rhénans se sont créés des actions dangereuses trop facilement. De plus, nous avons eu l’impression qu’il manquait un milieu défensif juste devant la défense. Est-ce que le départ d’Ondoua n’a pas été assez bien comblé ? Cespedes est intéressant lorsque Servette a le ballon mais beaucoup plus limité lorsqu’il faut défendre (carton jaune après 5’). On notera une différence après l’entrée en jeu de Cognat (entrée à la 68’) qui a redynamisé l’équipe et a apporté du danger. 

Bâle a montré qu’ils avaient une classe d’écart sur ce match et qu’ils comptaient bien jouer les premiers rôles dans ce championnat.

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

Seulement 343 passes réussies sur 398 lors de ce match, il faut remonter au match de la saison passée contre Bâle (5-0) pour retrouver un taux de réussite aussi bas (246/314). Ce qui montre que quand Servette peine dans les passes c’est qu’il est totalement dominé.

On voit encore une fois un Clichy très présent dans ce Top. Par contre lors du match précédent il était à 27 passes échangées avec Valls, cette fois-ci seulement 13.

Top : Grejohn Kyei

2 tirs cadrés sur 4, 94% de passes réussies, 1,18xG et donc 1 but. Le seul point positif sur ce match puisqu’il est aujourd’hui à 2 buts en 3 matchs.

Flop : David Douline

Premier match difficile pour notre nouvelle recrue. 1 interception, 1 tacle tenté, 0 réussi et 3 récupérations de balle. Il fait les mêmes stats qu’il a fait en 17 minutes contre Sion et il fait presque deux fois mieux contre Molde en 15 minutes. Cependant, il a un taux de 89% de passes réussies, de bon augure pour la suite.

➡️ Les notes de la rédaction

➡️ L’analyse de Tribune Nord sur la rencontre

Tableau noir : Servette FC – Lugano 0-2

Tableau noir : Servette FC – Lugano 0-2

Statistiques clés :

xG selon Wyscout: Servette FC 1.68 (0) – (2) 1.14 FC Lugano

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 15/4

Lugano : 7/3

Passes précises : 

Servette : 420

Lugano : 336

Passes précises en zone 3 :

Servette : 39

Lugano : 35

Possession :

Servette : 54%

Lugano : 46%

PPDA (passes permises par action défensives)

Servette : 10.92

Lugano : 12.08

Les PPDA (passes permises par action défensives) reflètent le nombre de passes que l’adversaire peut effectuer dans sa zone défensive. Plus le nombre est bas, plus l’équipe en question a effectué un pressing intense et a permis peu de passes à son adversaire. Plus le nombre est haut, plus l’équipe en question a laissé son adversaire effectuer des passes dans sa zone défensive. Le nombre final obtenu est la moyenne calculée au cours du match qui sert à mesurer l’intensité d’un pressing.

Analyse :

Premier match de championnat à domicile. Lugano sortait d’une défaite 2-0 contre Zurich. Comme pour le match contre Sion, Geiger a aligné un 4-3-3 ou 4-1-4-1, avec le trio du milieu Cespedes-Valls-Cognat.

Comme souvent, Servette a bien entamé son match se procurant les occasions les plus dangereuses. En effet, le tir piqué de Kyei à la 29’ ainsi que le tir du gauche dans la surface de Stevanovic à la 30’ se calculent respectivement à 0.36xG ainsi que 0.21xG. On dirait bien que ce qui faisait défaut la saison passée à Servette soit toujours d’actualité. De ce fait, lorsque Servette ne profite pas de ces temps forts pour marquer et creuser l’écart, son adversaire lui a saisi la moindre opportunité pour prendre l’avantage. D’ailleurs, le premier but Luganais (Bottani 47’) est à 0.09 xG. Dominer n’est pas gagné…

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :



On peut voir la grande activité de Clichy sur ce match, présent 4 fois dans le top des passes échangées. Un habitué de ce top.

Séverin est aussi très présent dans le top avec Clichy, Frick et Rouiller.

On le voit via le nombre de traits, beaucoup de ballons sont alimentés par le trio du milieu vers Stevanovic.

Top:

Gael Clichy

Une grande activité et 4 top dans les échanges les plus utilisés. Comme souvent, il joue juste, apporte offensivement quand il le peut et ne faillit pas à son rôle de défenseur.

Flop:

Boris Cespedes

Sur le premier but, il court derrière Bottani, se fait prendre de vitesse puis s’arrête. Le luganais n’a plus vraiment d’opposition et marque. Sur le 2e but, il ne protège pas assez la balle et ne dégage pas. Abubakar met plus de force pour la mettre au fond.

Toutes les statistiques sont tirées de Wyscout.

Vous avez raté les notes ? Vous pouvez toujours les consulter ici.

Tableau noir | FC Sion – Servette FC 1-2

Tableau noir | FC Sion – Servette FC 1-2

Statistiques clés

xG selon Wyscout: FC Sion 2.35 (1) – (2) 1.54 Servette FC

Les buts attendus (xG) mesurent la qualité d’un tir en fonction de plusieurs variables telles que la qualité de la passe décisive, l’angle de tir, la position sur le terrain et la partie du corps utilisée pour tirer. L’addition des “expected goals” (buts attendus) donnent une indication sur le nombre de buts qu’un joueur ou qu’une équipe aurait dû marquer, compte tenu des tirs réalisés.

Tirs / cadrés : 

Servette : 13/5

Sion : 18/7

Passes précises : 

Servette : 333

Sion : 321

Passes précises en zone 3 :

Servette : 32

Sionl : 33

Possession :

Servette : 49%

Sion : 51%

PPDA (passes permises par action défensives)

Servette : 10.42

Sion : 10.71

Les PPDA reflètent le nombre de passes dans la zone défensive de l’adversaire que celui-ci peut effectuer. Plus ce nombre est bas, plus l’équipe fait un pressing intense et permet peu de passes à son adversaire.

Analyse

Premier match de la saison et déjà un derby. Geiger a aligné cette fois un 4-3-3, avec donc un milieu Cespedes-Valls-Cognat. L’impression que les deux français sont plus sereins pour construire quand il y a un milieu défensif derrière eux pour faire la récupération en cas de perte de balle.

Servette a bien entamé son match en terme d’activité sur le terrain. Cela a amené Sion à offrir une occasion but à “seulement” 0.06xG à Cognat dès le début de partie. Servette partait déjà avec “presque un but”. C’est ensuite Kyei qui est à deux doigts de marquer sur une remise de Stevanovic, avec un xG de 0.32. Imeri marquera lui son but avec un indice de 0.36xG. Autre preuve que, parfois, les xG ne sont pas parfaits : l’action à la 45ème minute de Sion génère à elle seule 1.10xG, soit presque 50% du total du match.

Échanges et les combinaisons les plus utilisées :

On peut apercevoir l’influence de Diallo sur ce match, présent trois fois dans le top des passes échangées. Il montre tout son talent en ce début de saison. Son entente avec Stevanovic semble aussi être aussi bonne que lorsque c’est notre capitaine Sauthier qui joue.

Habitué à être plusieurs fois dans ce top, Gaël Clichy n’y est qu’une fois. Mais notre défenseur de 36 ans vient à peine de reprendre, il devrait gentiment monter en puissance.

Concernant les attaques, le flanc droit a semblé être bien plus utilisé que le gauche, ce qui montre encore le bon match de la paire Diallo/Stevanovic.

La paire Clichy/Imeri a elle aussi bien fonctionné, les deux se sont échangé tout de même 12 passes, mais on sent qu’ils peuvent faire mieux.

Top:

Moussa Diallo

Grosse performance de la part de notre arrière droit. Il a parfaitement remplacé Sauthier sur ce match et montre qu’on peut compter sur lui. Avec une “passe décisive” (pas considérée comme telle sur notre plateforme de stat), 100% de ses duels défensifs gagnés (5/5), 9 ballons récupérés et 93% de passes réussies, il réalise sûrement l’un des matchs les plus complets depuis son arrivée. Espérons que ça dure !

Flop:

Placement sur les coup de pieds arrêtés

Ce qu’on a remarqué depuis le match contre Molde, c’est que les joueurs ne semblent pas vraiment savoir où se placer lors des coup de pieds arrêtés. Servette a concédé 2 buts contre Molde et 1 contre Sion lors de ces moments-là. Quelque chose à travailler à l’entraînement ?

Source : wyscout.com

Tu as loupé les notes de la rencontre ? Tu peux toujours les voir ici.

En direct
Hors Ligne
Holler Box
Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR