Quel terme employer pour cette rencontre ? Superbe, magistral, magnifique ou tout à la fois ? Servette était attendu au tournant après sa défaite à Lugano et savait que ce déplacement au Letzigrund pouvait s’avérer très périlleux.

Les absences importantes ont contraint Alain Geiger de modifier son dispositif en alignant un 4-4-2 avec la première titularisation de la dernière recrue Jung-Bin Park qui avait déjà fait bonne impression lors de la venue de Bâle. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces modifications portent leurs fruits à l’issue des 45 premières minutes avec un avantage de deux buts.

Au retour des vestiaires, les servettiens tuent les derniers espoirs zurichois en inscrivant un troisième puis un quatrième but. Malgré quelques petites offensives de Züri, ce sont les genevois qui maîtrisent la partie avec une certaine aisance et se permettent même le luxe de scorer le but de la manita et infliger une correction à l’équipe qui était en forme avant ce match. Avec 11 points d’avance sur les Bigoudi Boys et 15, qui pourraient se transformer en 18, la semaine prochaine sur Thoune et ainsi regarder vers le haut plutôt que vers le bas.

Les notes

Frick : 7,5

Bien qu’ayant peu de travail sur cette rencontre, il a répondu présent quand il le fallait même lorsque le match était joué d’avance.

Souici : 6,5

Reconduit au poste de latéral droit malgré sa mi-temps moyenne à Lugano, sa performance aujourd’hui a été bonne dans l’ensemble.

Routis : 7

Capitaine d’un soir, il a eu de la peine à l’allumage avec quelques tergiversations dans les relances mais s’est direct repris par la suite pour réaliser un très bon match.

Sasso : 7,5

Privé de son compère habituel, l’ex-nantais a pondu une très bonne partition pour permettre à son équipe de réaliser un nouveau blanchissage.

Iapichino : 7,5

Quelle activité sur son côté gauche pour celui qui est devenu le porte-bonheur du néo-promu depuis son retour !

Ondoua : 7

Match sérieux pour le futur international camerounais (oui, on veut qu’il soit convoqué) qui montre que sa période de doute n’est plus qu’un lointain souvenir.

Cognat : 8

Deux passes décisives pour le numéro 8 qui est dans le coup depuis son retour de blessure et dont les chevauchées ont permis à Servette d’être performant en contre.

Stevanovic : 9

On va parler de la performance de Park mais que dire de celle de Stevanovic ? Auteur de deux assists et impliqué dans quatre des cinq buts, il a été dans tous les bons coups et a ancré sa maîtrise sur son côté droit fétiche.

Park : 10

Un triplé pour une première titularisation, il ne pouvait pas rêver mieux. Déjà très en verve lors de son entrée face au FC Bâle, il nous épaté sur cette rencontre avec un premier but bien vu puis deux autres réalisations de grande classe pour celui qui est le premier depuis Nsamé (si nos souvenirs sont bons) à inscrire un triplé sous la tunique grenat.

Koné : 7,5

A l’origine de l’action qui va conduire à l’ouverture de la marque puis à la conclusion du but du break, il a fait son meilleur match de la saison très certainement et montre ainsi que notre coach peut lui faire entièrement confiance à l’avenir.

Schalk : 7

Dommage pour lui que son match ne soit pas récompensé par un but tant il se sera démené sur le pré.

Kyei :

Une entrée pour la dernière demi-heure qui n’a rien donné

Imeri :

Très discret.

Cespedes : bonus

Premier but de la saison pour celui qui a été repositionner au milieur au fil de sa carrière alors qu’il avait débuté celle-ci en pointe !

Vu qu’on est sympa, on vous offre le résumé de la rencontre :

Alexandre Rossignol

Servettiens.ch

GRATUIT
VOIR